La rotation des cultures

Tout d'abord, diviser le jardin en parcelles. Cette première opération se nomme l'assolement.

La rotation, c'est l'ordre de succession des cultures sur une de ces parcelles en cultivant une plante d'une autre famille botanique à cet endroit.

Cette pratique évite l'appauvrissement du sol en faisant alterner des plantations aux besoins nutritifs différents.

Elle permet également d'empêcher le développement de maladies, toxines, parasites transmis par le sol.

 

Retour dans nos jardins